Delphine / Marinette

Publié le par Le Point de Suspension

Delphine / MarinetteDelphine est l'aînée, Marinette la cadette. Les deux sont blondes mais Marinette l'est plus que sa grande soeur. Toutes deux vivent dans une ferme et ont moins d'une dizaine d'années. Marinette a 7 ans exactement dans les Contes rouges. Elles sont indissociables c'est pourquoi on ne peut parler de l'une sans l'autre. On ne peut même pas dire "Marinette et Delphine" cela sonne bizarrement tellement c'est "Delphine et Marinette". Elles sont quasiment une entité à deux têtes, des siamoises. 

 

 

Des parents râleurs

Elles sont filles de deux agriculteurs irascibles, colériques et prompts à distribuer coups de sabot et de bâton à leurs bêtes. Heureusement pas à leurs fillettes qui se font souvent copieusement grondées mais pas battre. Irritables, bourrus, pragmatiques et peu accessibles aux arts et aux loisirs, ce sont des travailleurs acharnés qui peuvent toutefois se montrer gentils, aimants et attentifs et qui, au fond, ont bon coeur.

De la famille, on sait qu'il existe aussi un oncle Alfred sympathique, une cousine Flora un peu vaniteuse mais dont les belles robes ont rêver les petites et une vieille tante désagréable et barbue nommée Mélina.

Des bêtes qui parlent

Autour de Delphine et Marinette vit une kyrielle de bêtes qui parlent, comme le chat Alphonse par exemple. Ces animaux sont le reflet des passions humaines et des qualités et des défauts des hommes : le cochon peut se montrer vaniteux, la vache médisante, le canard malin et arrangeant, ... Ils se disputent, s'entre-aident, comme des personnes. On leur demande leur avis, on les écoute mais parfois ils se prennent un coup de sabot (mais les humains peuvent être aussi battus dans la vraie vie!). En fait, ils sont réellement considérés comme des gens. Par exemple quand Delphine et sa soeur parlent à un chien inconnu qu'elles ramènent chez elles, leur père leur rappelle : « Je vous ai défendu d'adresser la parole à des étrangers. ». Les animaux qu'ils soient de la ferme ou de l'extérieur aiment beaucoup les fillettes et leur donnent souvent un coup de main pour les sortir des situations délicates où elles se fourrent.

Joyeuses chipies

Car si elles sont sages et obéissantes parfois, elles sont aussi malicieuses et chipies. Comme tous les enfants qui se livrent à des expériences personnelles, elles font des bêtises mais sans faire de mal volontairement car elles ont un bon fond et elles tentent la plupart du temps de se rattraper quand elles commettent une idiotie ou une indélicatesse. Elles sont joyeuses et enthousiastes même si elles doivent travailler, garder les vaches, s'occuper des animaux, aller faire les courses comme beaucoup d'enfants de la campagne de leur époque. Ce qu'elles aiment par-dessus tout faire bien sûr c'est jouer ! Elles travaillent bien à l'école et obtiennent même des prix même si le travail scolaire les fait parfois bien suer.

Des contes toujours drôles et fins 80 ans après leur création

Delphine et Marinette sont les petites héroïnes des Contes du chat perché écrits par Marcel Aymé, notre Roald Dahl français, entre 1934 et 1946 et devenus des classiques de la littérature jeunesse et des salles d'école primaire. On apprécie encore aujourd'hui l'ironie de l'auteur, les morales subtiles qui ne sont jamais toutes noires ou toutes blanches mais laissent le lecteur se faire son propre jugement. Gallimard a réunit les contes sous forme de deux volumes dans les années 1960 : Contes bleus du chat perché et contes rouges du chat perché.

Philippe Dumas a illustré les contes d'Aymé pour Gallimard. Agnès Maupré en a tiré une adaptation en BD plutôt réussie (collection « Fétiche » Gallimard 2007-2008). Curieusement, ces récits très très connus de générations d'enfants depuis la Seconde Guerre Mondiale jusqu'à aujourd'hui n'ont pas tellement inspiré la télévision et les créateurs de films d'animation à part une adaptation par Arlen Papazian en 1968 (une série de 13 épisodes avec des « vrais » acteurs) et une autre par Jacques Colombat en 1994 (dessin animé). Un spectacle musical a été crée en 2011 sous le titre Chat Perché, opéra rural.

A voir : Delphine et Marinette chez Gallimard
 

 

 

Commenter cet article