Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Point de Suspension ~~ Les personnages littéraires

Le Point de Suspension ~~ Les personnages littéraires

Menu
Frankie Addams

Frankie Addams

Frankie Addams

Le printemps qui précède ce fameux été de ses douze ans, Frankie vit tellement de changements qu'elle ne sait plus très bien qui elle est. Cet été-là, 1944, torride en Géorgie dans le sud des Etats-Unis, Frances Addams quitte l'enfance sans le savoir.

"C'était l'été de la peur pour Frankie"

Frankie est un surnom masculin qui colle bien à cette grande bringue d'1 mètre 66, aux cheveux courts, tout en jambes et aux yeux gris. D'autant qu'elle aime s'exercer au lancer de couteaux dans la maison et jouer aux cartes avec Bérénice, cuisinière-confidente et son petit cousin John Henry. Mais Frankie est née Frances et l'été caniculaire pendant lequel elle est désœuvrée, est marqué par une nouvelle importante : son frère Jarvis, soldat qui vient de passer deux années en Alaska, revient pour se marier et présenter Janice, sa fiancée, à Frankie et à son père. Ce qui ébranle les fondations psychiques de l'adolescente de fond en comble.

Devenue trop grande pour les jeux enfantins avec le petit cousin de six ans qui l'impatiente, mais pas assez âgée pour intégrer le club des jeunes filles de la ville qui commencent à avoir une vie sociale et à se faire tourner autour par les adolescents, Frankie s'ennuie et rumine ses craintes. Elle a peur de grandir trop vite physiquement et de devenir un phénomène de foire, elle a peur de ne pas devenir jolie, elle a peur de ne pas trouver sa place dans un monde trop "rapide" selon elle et trop lointain, elle a peur d'être abandonnée.

"Gourmande, sale, méchante et triste"

Pendant le printemps, elle a tellement grandi d'un coup qu'elle n'a rien compris à ce qui lui arrivait et s'est mise à dérailler un brin. Son père lui interdit désormais de se glisser dans son lit à lui parce qu'elle est devenue grande, ce qui la mortifie. Elle batifole avec un garçon dans son garage, vole à l'étalage. Et devient selon ses propres termes "gourmande, sale, méchante et triste". Mais il n'en est rien en réalité.

Gamine intelligente et cultivée, qui écrit des pièces de théâtre, Frankie est loin d'être ce qu'elle pense être. Elle est juste dépassée par la puberté, se rend compte que "tout a changé" sans piger comment et pourquoi. Elle a simplement quitté l'enfance mais ne le comprend pas encore et en est toute déboussolée et irritable.

Selon Bérénice, qui supporte les élucubrations et les questions existentielles de l'adolescente, Frankie ne prend rien à la légère et exagère tout. En effet, tout prend pour elle des proportions gigantesques, les compliments qu'on lui fait comme les reproches. Frankie rumine. Elle a tant soif de reconnaissance et d'affection qu'elle est blessée quand on dit du mal d'elle et prend la grosse tête quand on dit du bien.

"F. Jasmine Addams"

Frankie, petite fille, se réinvente en F. Jasmine, jeune fille (avant de pouvoir devenir Frances et de poursuivre son parcours). Ce faisant, elle affirme sa volonté toute neuve et se relie aux autres et au monde. Le mariage de son frère fait naître un nouveau désir : celui de quitter la ville, de connaître l'ailleurs, de vivre autre chose autrement. Sa mère est morte en la mettant au monde, son père s'occupe de sa bijouterie, Bérénice et le petit John Henry ne suffisent pas à combler sa soif d'amour et d'approbation si bien qu'avec eux elle se ferme et devient dure. Il lui faut partir et être emmenée par son grand frère lui paraît être le seul moyen de le faire.

La veille du mariage est une de ces journées où on est clairement conscient qu'il va y avoir un "avant" et un "après", où tout ce qui a été "avant" ne sera plus possible "après". Never again. F. Jasmine déambule dans la ville pour ce qu'elle pense être la dernière fois, portant en bandoulière sa féminité juvénile, son désir de connexion, ses rêves. "Sous le ciel bleu et frais, elle marchait avec une impression toute neuve de légèreté, de puissance et de liberté."

Cette dernière journée ne sera pas la dernière et rien ne se passera selon ses plans mais Frankie devenue Frances ne savait pas alors ce qu'elle allait perdre et ce qu'elle allait gagner...

Un des plus beaux livres sur l'adolescence

Selon Stéphanie Janicot dans son amusant livre 100 romans de première urgence pour (presque) tout soignerFrankie Addams est un roman sur l'ennui et le mal de vivre qui nous dit qu'il faut savoir se contenter de ce qu'on a sous la main et de nos proches à aimer plutôt que de bâtir des chimères. C'est une vision bien réductrice du livre de Carson McCullers, un roman intemporel publié il y a soixante dix ans (en 1946) qui reste un des livres les plus subtils sur le passage de l'enfance à l'âge adulte. 

Ces quelques mois de la vie de Frances Addams pendant lesquels sont corps et son psychisme mutent sous les yeux du lecteur sont dépeints avec une finesse, une vérité et une force incroyables. Et ces deux journées (veille du mariage et jour du mariage) forment une épiphanie dans la vie d'une adolescente pleine de vitalité, lui permettant de trouver sa place.

Le titre anglais The Member of the Wedding met d'ailleurs bien l'accent sur cet événement que constitue le mariage et qui permet la prise de conscience et le coup de pied donné au fond de la piscine par celle qui se noie mais ne veut pas y rester.

Le roman a été adapté au cinéma par Fred Zinnemann en 1952 et par Claude Miller en 1985 sous le titre L'Effrontée, avec Charlotte Gainsbourg dans le rôle de Frankie.