Blek le Roc

Publié le par Le point de suspension

 

drapeau-americain.png

 

Blek est un héros américain dont on pouvait suivre les aventures dans une bande dessinée de petit format sur du mauvais papier.

 

Le rebelle américain

Imaginez un trappeur musclé qui porte un gilet en peau de bête, un pantalon moulant rouge vif (ou bleu mais très rarement), une toque à la Davy Crockett sur sa longue chevelure jaune, et qui n’aime pas du tout les Tuniques Rouges c’est à dire l’armée britannique. A cette époque en effet les colons américains sont en lutte contre la Couronne britannique qui ne veut pas leur donner leur indépendance, ceci pour faire court car le cours d’histoire, ce n’est pas ici. Ainsi Blek passe son temps à se battre contre les « Ecrevisses » (ou "Homards" c'est selon) aidé par Roddy son fils adoptif, spécialiste du coup de pied dans les tibias de l’ennemi à la veste rouge, et leur ami Occultis, un magicien malin et habile. By jove ! Un vrai patriote américain, vaillant et loyal, le Blek !

 

Mais qu'est-ce qu'il bricole vraiment ? Il ne passe pas son temps à manger , à se balader dans la forêt ou à taper sur des soldats anglais, non, non, il est chargé de mission par un réseau de résistants et doit souvent déjouer des plans machiavéliques. C'est un James Bond du XVIIIème siècle et pas du tout une andouille à gros bras.

Sauf qu'il n'est pas... américain !

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Blek n’a pas été créé par un Américain mais par un studio italien Esse G. Esse en 1954 avec plusieurs dessinateurs différents. En France, Blek le roc est paru dans la revue Kiwi puis dans les Albums du Grand Blek après 1963.

 

De l’aventure, des bastons (bien que Blek fasse tout ce qu’il peut pour les éviter, ces abominables anglais ne lui laissent pas le choix), un héros courageux au cœur noble, une BD où les méchants sont bêtes et méchants et les bons malins et bons et tout cela deux fois par mois !

Dans les années 1994-1995, Soleil Productions avait commencé à ré-éditer Blek : il existe à ce jour 9 volumes dans la collection "Soleil Intégral".

 

Si vous voulez voir à quoi ressemble Blek le Roc faites un tour sur internet. Mieux encore : demandez à vos parents ou amis s’ils le connaissent. Peut-être que dans le vieux coffre du grenier ou dans les cartons de la cave un Album du Grand Blek attend que vous tourniez ses vieilles et réjouissantes pages...

 

Plus d'infos sur Blek le roc : voir le site FANTAMASK

 

 

   

 

Commenter cet article

Robert Elliot 11/08/2014 18:16

Really interesting website, despite the language barrier, I've still found it interesting.

dental malpractice lawyers 04/06/2014 09:42

Thanks for updating so much information about the heroics of Blek. It was a good to read about the events that created Blek and I am amazed to see that it was created by an Italian. How it became an American character, it sounds interesting.

Nathalie 06/06/2014 06:50

Un Européen qui rêve d'Amérique et crée un héros américain, ce n'est pas tellement étonnant finalement... Beaucoup de gens ici envient la vie américaine et ses valeurs. Ce qu'il faudrait analyser plus précisément c'est à quel point Blek véhicule des valeurs américaines ou européennes et comment elles se mélangent dans ce personnage.

séraphine 12/12/2010 17:36



Ah..Blek le roc...Toute ma jeunesse! Je me jetais sur les fascicules que mon oncle achetait pour y découvrir les aventures de ce trappeur (mais en fait l'était-il?) courageux et justicier...


Merci de me le remettre en mémoire!



Nathalie, Le Point de Suspension 13/12/2010 15:19



Eh oui le valeureux Blek ! Le papier avait beau être pourri et l'impression de mauvaise qualité, chez moi, adultes et enfants, garçons et filles adoraient ces comics. Un jour dans le blog je
parlerai de Zembla, de Mandrake, d'Akim entre autres qui vous rappelleront peut-être aussi des bons souvenirs de lecture.


Vrai que Blek n'attrapait guère de bestioles à poils mais dans la revue Kiwi certaines de ses aventures sont sous-titrées "Le Petit Trappeur" et puis il a la dégaine avec sa toque et son gilet...