Tobie Lolness

Publié le par Le Point de Suspension

tree oak dark

De la taille d’un insecte, non même pas, d’un quasi microbe, Tobie (1,5 millimètres) vit dans un grand chêne.

 

 

 

 

 

 

Un ado dans un arbre

 

Il a 13 ans et habite plus précisément dans les Basses Branches où sa famille a été exilée, après avoir vécu dans les Cîmes. Tobie est un vrai héros : malin, déterminé, courageux, persévérant, loyal. Il faut dire tout d’abord qu’il est de bonne famille et bien élevé. Son père, Sim Lolness, est le plus grand savant de l’arbre et sa mère, Maïa Alnorell, est issue d’un clan de propriétaires terriens très riches et puissants. Ses parents étaient déjà un peu âgés quand ils l’ont eu, ils étaient mariés depuis 20 ans, et comme il est leur fils unique, il a été choyée et aimé et on a développé en lui l’envie d’apprendre et de connaître.

 

Indépendant et débrouillard

 

Tobie possède un vrai don pour l’imitation, ce qui amuse énormément ses parents dans leur quotidien difficile d'exilés. Même s’il est très entouré, il a appris à se débrouiller seul dans l’arbre, à être indépendant. A l’âge de 7 ans, quand sa famille a dû déménager, Tobie n’a pas très bien compris ce qui se passait, pourquoi ses parents étaient mis au ban de la communauté (son père avait découvert le secret de l’arbre) mais il s’est adapté à la situation, a exploré les Basses Branches et s’est fait quelques amis : les Tornett, les Lee, les Asseldor. Son amie la plus précieuse et la plus chère est Elisha Lee.

 

Ecolo avant l'heure

 

Quand les Lolness reviennent dans les Cîmes, ils sont bien étonnés par les changements qui ont eu lieu en leur absence : le monde de l’arbre est sous la botte d’un industriel cruel, Joe Mitch, dont le but est de s’enrichir en exploitant sans pitié les habitants et les ressources de l’arbre lui-même, allant ainsi à l’encontre de ce que disait Sim Lolness c'est à dire que l’arbre est vivant et que sa sève est une source d’énergie.  Les Lolness vont être séparés : les parents sont emprisonnés et Tobie qui parvient à s'enfuir est pourchassé. Commence pour lui une vie de cauchemar dont seules son envie de vivre, l'affection de ses proches et son intelligence pourront le sortir.

 

Tobie est le minuscule héros créé par Timothée de Fombelle dans un roman palpitant et original intitulé La vie suspendue (Gallimard 2006) et c’est François Place qui lui a donné un visage grâce à ses outils et à ses talents d’illustrateur. L'auteur a donné une suite intitulée Les yeux d'Elisha en 2007.

 

 

Commenter cet article