Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Point de Suspension ~~ Les personnages littéraires

Le Point de Suspension ~~ Les personnages littéraires

Menu
Mafalda

Mafalda

Argentina on globe

 

Eh bien non, Mafalda n'est pas espagnole mais argentine contrairement à ce que croit la majorité des élèves du cours d'espagnol qui lisent péniblement en version originale la bande dessinée dont elle est l'héroïne.

 

 

 

Une petite futée

 

Mafalda est une petite fille malicieuse à l'épaisse chevelure couronnée par un éternel noeud papillon assorti à ses robes. Quatre doigts à chaque main et un corps tout carré comme sa coupe de cheveux. Six ans dans les premiers albums et huit dans les derniers.

 

 Un entourage particulier

 

A longueur de pages, Mafalda livre aux lecteurs sa manière de voir le monde et la société des adultes. Elle s'intéresse principalement à la politique et les personnes de son entourage représentent chacune un courant socio-politique : Susanita figure la femme au foyer grincheuse mais dévouée à son mari bourgeois, avec des idées assez extrémistes contre les pauvres et les ouvriers ; le père de Mafalda, employé ordinaire issu des classes moyennes, est intéressé surtout par l'argent ou plutôt par la recherche de solutions à ses problèmes financiers ; Libertad représente l'engagement de gauche et la revendication sociale (de manière légèrement loufoque) ; Manolito, lui, c'est plutôt le libéralisme pour qui l'intérêt passe avant tout (il s'imagine en homme d'affaires riche brassant des dollars et directeur d'une chaîne de supermarchés) ; Felipe, le voisin et grand ami de la fillette, est méditatif et un tantinet philosophe.


Esprit caustique et regard lucide

 

Mafalda vit avec ses parents et son frère Guille, petit mangeur de terre et dessinateur sur mur. Le père lit le journal et cultive des plantes en pot, la mère fait la cuisine et supporte ses enfants : une famille normale des années 60 en somme, si ce n'est que la petite ne pense qu'à analyser, comprendre, réfléchir et juger avec une maturité et une conscience politique que bien des adultes ne possèdent pas. Et le résultat de ses analyses est plutôt lucide, caustique et pessimiste. Un seul exemple : Mafalda joue à la statue de la liberté une ampoule grillée dans une main et un livre de science-fiction dans l'autre ! Une petite révoltée, en lutte contre l'injustice, la bêtise, la guerre, apostrophant sans se lasser des adultes conformistes. Lorsque son père écoute  un match à la radio et que sa mère met des bigoudis, elle se demande si elle est "vraiment entre de bonnes mains" !

 

Une héroïne publicitaire détournée

 

Avec cette bande dessinée découpée en saynètes, Quino donne toute l'étendue de son talent d'humoriste. Ce qui est assez amusant aussi c'est que cette fillette si critique, si acide, si contestataire, est, à l'origine, une création publicitaire pour une marque d'électroménager ! Le projet pour lequel Quino avait été contacté en 1962 par la marque ne se fait pas et Mafalda est publiée dans un journal en 1964 mais quand même, c'est assez savoureux de penser que la gamine a été dessinée pour la pub. Mafalda la Désapprobation incarnée n'a pas pris une ride en quarante ans.