Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Point de Suspension ~~ Les personnages littéraires

Le Point de Suspension ~~ Les personnages littéraires

Menu
Long John Silver

Long John Silver

pirate-copie-1.png

Le pirate par excellence, l’archétype du pirate, LE pirate, cent fois copié dans les romans et les films d’aventure. Et pourtant, il n'a pas du tout l'aspect que l'on croit...

 

 

 

 

 

Non, "en réalité" Long John Silver ne ressemble pas du tout à un pirate !

 

Pour sa description physique, tous les éléments nous sont donnés par Stevenson : jambe gauche coupée au ras de la hanche qu’il remplace par une béquille coincée sous l’épaule gauche, grand, costaud, la figure « grosse comme un jambon », pâle et plate mais souriante et intelligente. Souriante ? Comment ça, souriante ? N’est-il pas un vieux boucanier à l’air teigneux, un gibier de potence potentiel, une sale gueule couturée de cicatrices ? Mais non, pas du tout. John Silver est un brave type à l’air sympa comme tout, jovial, sifflotant, poli, serviable, chaleureux, spirituel… au début de l’histoire. Par la suite on peut dire que les choses se gâtent et que Long John perd un peu de son côté aimable.

 

Mais il a l'avidité et la ruse du pirate

 

Quand Jim Hawkins le héros de l’Ile au Trésor le rencontre, John vient d’être engagé comme coq (cuistot) sur l’Hispaniola, bateau qui va partir à la recherche du trésor pirate caché dans une île par le capitaine Flint. John fait tout pour se rendre agréable à Jim et ses amis, Trelawney et le Dr Livesey mais en douce il fomente une mutinerie destinée à s’emparer, le moment venu, du trésor et du bateau. Il se révèle cupide, brutal, machiavélique. Il apparaît alors sous un jour sinistre avec sa béquille, son perroquet braillard, son bagout d’homme sûr de lui. S’il épargne Jim c’est pour avoir un défenseur par la suite, dévoilant ainsi son caractère opportuniste et calculateur. Et s’il sauve sa peau à la fin, c’est parce qu’il se sera montré plus rusé que les autres pirates et qu’il aura su embobiner le monde. Mais traître jusqu’au bout des ongles, il s’empare d’une partie du trésor et s’enfuit, fidèle à son tempérament de forban sans scrupules qui ne reconnaît que la loi du plus fort et du plus malin.

 

L'incontournable roman de piraterie : pour en savoir plus voir aussi Jim HAWKINS

 

Long John Silver, pirate professionnel, partage la vedette avec le jeune Jim Hawkins dans le roman de Robert Louis Stevenson, L'Ile au Trésor, publié en 1883.