Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Point de Suspension ~~ Les personnages littéraires

Le Point de Suspension ~~ Les personnages littéraires

Menu
Franz Biberkopf

Franz Biberkopf

 

l-Ours-de-Berlin.png

Nous sommes à Berlin dans les années 20.

 

Ex-taulard de retour à une vie de citoyen ordinaire

Franz Biberkopf, costaud d’un mètre quatre vingt, de cent kilos « aussi fort qu’un cobra », sort de prison après avoir purgé une peine de quatre années pour avoir tué sa compagne Ida au cours d’une dispute. Il se jure de devenir un honnête homme. Pour cela il lui faut avant tout trouver du travail, un travail honnête bien sûr. Comme autrefois quand il était déménageur ou terrassier.
Franz n’est pas bien malin, c’est un homme ordinaire, complètement inculte mais il est courageux et au fond il a bon cœur. Il essaie de survivre dans l’agitation de la ville grouillante, comme tant d’autres travailleurs pauvres. Il trouve un réconfort auprès des femmes telle que Lina, sa maîtresse polonaise. Il va travailler donc, comme vendeur de journaux ou camelot par exemple, mais par trois fois ses tentatives de réhabilitation échouent.

Mais cela n'est pas si facile
Hélas pour lui il est influençable et se laisse facilement manipuler. Ainsi, il fait la rencontre de Reinhold, un voleur et maquereau énigmatique, qu’il va suivre comme un imbécile sans rien comprendre de ce qui lui arrive. C’est comme s’il était prisonnier d’une toile insidieuse dont il n’arrive pas à se dépêtrer. Le sort s’acharne sur Franz qui ne parvient pas à se sortir de la criminalité. Reinhold le pousse au crime puis le laisse tomber lors d’un cambriolage qui tourne mal. Franz a un accident à cause de Reinhold, ce qui lui vaut l'amputation d'un bras (Reinhold l'a poussé sous une voiture). Il s’en sort mais se laisse de nouveau embobiner par son sinistre mentor qui finit par tuer la fiancée de Franz.  Après un séjour à l’asile où il manque de devenir vraiment cinglé, Franz trouve un poste de concierge dans une usine.  On s’est moqué de lui, on l’a dupé mais il est toujours vivant « bien changé, amoché, et, tout de même, retapé ».

Mais Franz est-il vraiment le personnage principal de ce roman ?
Roman publié en 1929, Berlin Alexanderplatz fait parcourir à son lecteur les rues populaires de Berlin à travers la figure de son anti-héros Franz Biberkopf. Ce livre écrit par Alfred Döblin, médecin qui vit ses oeuvres censurées par les nazis et dut partir en exil, est considéré comme un classique de la littérature allemande contemporaine bien que la technique de narration très novatrice en fasse un roman complexe.
Chronique d’une ville et d’une époque, le livre a été adapté au cinéma en 1931 par Piel Jutzi, avec, dans le rôle de Franz, Heinrich George qui était un des acteurs les plus connus en Allemagne. Fassbinder en a fait aussi un long film pour la télévision en 1979 (il avait déjà réalisé un long métrage en 1974 dont le personnage principal s’appelait Franz Biberkopf mais dont l’histoire différait).