Sylvain et Sylvette

Publié le par Le Point de Suspension

 

cabane.jpgA la lecture des albums des aventures de Sylvain et Sylvette on ne sait plus très bien si ce sont vraiment eux les héros de l’histoire. Finalement c’est peut être bien l’ours le héros ou le renard, ou le sanglier à moins que ce ne soit le loup, le canard, l’oiseau, la chèvre, …. Sur certaines couvertures d’albums d’ailleurs les "enfants" ne figurent même pas ! Et puis il est impossible de les dissocier ces deux personnages, on ne peut vraiment pas parler de Sylvain sans parler de Sylvette, ils sont pires que les doigts d’une main.

 

 

Des enfants ou des adultes miniaturisés ?

 

Sylvette est une brunette à chevelure frisottée sous son fichu rouge à pois blanc de mémé. Elle porte un corsage blanc et noir, une jupe bleue, des bas de laine rouges à rayures blanches et un tablier évidemment car c’est elle qui fait la tambouille. Sylvain, lui, est blond et porte un bonnet bleu même en plein été, un pantalon avec le feu au plancher (pantacourt ça s’appelle de nos jours, culotte courte autrefois), une chemisette blanche et des sabots de bois comme sa soeurette Sylvette. Ils ont une bouille plaisante avec leurs tâches de rousseur.


Sylvain et Sylvette (on devrait dire Sylvette et Sylvain aujourd'hui, ce serait plus politiquement correct de mettre la demoiselle avant le damoiseau) sont frère et sœur. On aurait pu croire qu’ils sont mari et femme parce qu’ils se conduisent comme un petit couple mais non. Et ce sont des enfants alors qu’on dirait des adultes miniatures, ayant toute l’apparence et l’attitude de grandes personnes responsables. Ils travaillent, tiennent une fermette, tricotent, font de la menuiserie, la cuisine et ne jouent jamais à des jeux d’enfants. Pourtant ils ont eu une mère, un jour. C’était avant qu’ils ne se perdent dans la forêt alors qu’ils allaient cueillir des champignons. Ils n’ont jamais trouvé le chemin du retour c’est pourquoi ils sont restés dans la forêt où ils vivent dans une petite maison jaune en pierre entourés d’animaux sympathiques qui parlent et portent des noms originaux  comme Poulette la poule, Cui-cui l’oiseau, Moustachu le chat, Coin-coin le canard, Barbichette la chèvre, Gris-gris l’âne. Ils ont essayé de retrouver leur mère ce qui les entraînés dans un voyage autour du monde mais comme elle était partie de son côté à leur recherche ils ne se sont jamais rencontrés.

 

La vie dans la forêt avec les 4 zozos

 

Sylvain et Sylvette sont retournés dans leur forêt où ils se trouvent très bien car c’est un lieu tranquille, où la société de consommation et le progrès technologique n’ont pas pénétré. Un lieu seulement perturbé par quatre animaux sauvages complètement demeurés qui ont pour vocation de pourrir la vie des enfants en essayant de leur voler leurs provisions ou leurs animaux domestiques pour les manger. Mais les quatre Compères (un sanglier, un loup, et un ours menés par un renard qui se prend pour le chef et passe son temps à ruminer des plans foireux) sont tellement débiles qu’ils ne représentent pas un grand danger.  Non contents de se faire toujours avoir par les deux petits héros, ils se battent entre eux et remplissent leurs journées de chutes, de coups sur le crâne, de dégringolades dans des trous et des mares à tel point qu’on se demande comment ils arrivent à survivre. C’est sans doute leur bêtise sans fond qui leur fait le crâne si dur ! Ou peut-être est-ce simplement la gentillesse de Sylvain et de Sylvette qui les sauve. En effet s'ils luttent contre ces bestioles mal intentionnées, ils ont souvent pitié d'elles et viennent à leurs secours.

 

Des héros pour enfants d'un autre temps ?

 

Créés par Maurice Cuvillier à la demande de la revue Cœurs vaillants-Âmes vaillantes qui souhaitait proposer une aventure forestière en bande dessinée, Sylvain et Sylvette font partie des plus vieux héros de la BD encore en activité. Leurs aventures ont été publiés dans plusieurs revues puis en albums grand format classiques et en format à l’italienne à couverture souple. Des centaines d’aventures en plusieurs séries. Plusieurs dessinateurs ou scénaristes sont intervenus à la suite de Cuvillier de 1953 à 1956 mais c’est Jean-Louis Pesch qui dessine les deux petits fermiers-forestiers depuis 1956. Plus de 50 ans, ça en fait des bulles !

Ce sont les éditions Dargaud qui font paraître aujourd'hui les aventures des deux enfants à sabots. Le premier volume s'appelle La Ferme abandonnée. Les éditions P'tit Louis publie également des romans adaptés des "Sylvain - Sylvette" BD et écrits par Joce LYNE (Jocelyne Zabout). Le premier tome paru le 1 octobre 2015 s'intitule La Forêt mystérieuse.

 

Curieux que le cinéma et d'autres médias ne se soient jamais emparé de ces personnages aimés par des générations successives de gamins qui apprécient ce monde harmonieux où les méchants sont trop bêtes pour être réellement mauvais et où deux enfants peuvent vivre dans une nature accueillante en parfaite quiétude. Sont-ce le sabots et le fichu qui font décidément trop ringards ?

 

 

 

Commenter cet article