Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Point de Suspension ~~ Les personnages littéraires

Le Point de Suspension ~~ Les personnages littéraires

Menu
Mowgli

Mowgli

 

Mowgli.pngQuand Père Loup trouve Mowgli dans la jungle, celui-ci n’est qu’un bébé tout nu pouvant à peine marcher, « le plus doux et potelé petit atome qui fût jamais venu la nuit dans la caverne d’un loup ».

 

 

Une "grenouille" chez les loups

 

L’enfant n’a pas l’air étonné, ni effrayé de voir des loups et il ignore que le tigre Shere Khan, qui a fait fuir ses parents, le cherche pour le dévorer. C’est à Père Loup et sa compagne Mère Louve, surnommée Raksha (le Démon), qu’il doit la vie, cette dernière ayant décider illico d’adopter le bambin humain. Aussi rapidement qu’elle le prend sous son aile ou plutôt sous sa patte, Mère Louve lui attribue un prénom : Mowgli, c’est à dire la Grenouille. Et voilà comment commence la vie du petit garçon dans la jungle indienne parmi les animaux sauvages, sous la tutelle de ses parents loups et de ses deux protecteurs Baloo, l’ours, et Bagheera, la panthère noire.

 

Humain, encore trop humain

Mowgli est un enfant sauvage qui ne parle aucun langage humain, mais comprend celui des animaux, qui passe ses journées à chercher à manger, jouer, dormir. Il apprend tout de la nature, de la faune, de la flore, de la chasse, de la Loi de la Jungle, notamment grâce à Baloo qui, bien qu’il soit un ours, a pour mission d’enseigner aux petits loups. Il devient un adolescent intelligent, fort et vif, insouciant et joyeux. Mais s’il vit comme un animal, parmi les animaux, Mowgli n’en reste pas moins un être humain et pour cela certains animaux le détestent, tout particulièrement Shere Khan qui n’a pas renoncé à lui faire la peau. Bagheera tâche d'apprendre au garçonnet à être prudent et à se défendre. Car la jungle est un milieu sans pitié où la mort est toujours présente, où il faut chasser pour survivre. Bagheera a aussi un grand rôle auprès de Mowgli car c’est grâce à elle qu’il n’oublie pas qu’il est différent des animaux, qu’il est un petit d’homme. « Il a ces yeux que craint le Peuple de la Jungle » dit-elle.

 

Retour chez Papa-Maman


Vers l’âge de 12 ans environ, Mowgli comprend qu’il ne peut pas rester auprès des bêtes et qu’il doit retourner chez les hommes. Les villageois qui l’accueillent ne semblent pas étonnés de voir arriver ce petit sauvageon. Comme s'ils croisaient des enfants-loups tous les jours... Mowgli retrouve sa propre mère Messua (sans en faire grand cas). On apprend alors qu’il s’appelait Nathoo autrefois. Mowgli a une grande capacité d’adaptation : par exemple, il décide d’apprendre la langue des villageois et par imitation y parvient sans mal en très peu de temps. En revanche il a un peu plus de peine à s’habituer aux coutumes des hommes : dormir dans un lit, porter des vêtements, utiliser de l’argent, cultiver pour manger, comprendre le système des classes sociales, croire en différentes divinités, etc. Mowgli trouve tout cela très curieux, ce qui le rend souvent interrogateur et impertinent aux yeux des adultes.

tigreEtre revenu parmi les humains ne fait pas oublier à l’adolescent sa vie dans la jungle et il reste attaché à ses frères loups. Il n’a de toute façon pas le loisir d’oublier car le tigre Shere Khan le pourchasse toujours et Mowgli va devoir se défendre. Et puis il faut préciser que son séjour au village ne dure pas longtemps car Mowgli en est chassé, accusé d’être un sorcier capable de se métamorphoser en animal. Il retourne donc à la jungle. Mais quand il a environ 17 ans, il la quitte de nouveau pour retourner parmi les hommes définitivement.

 

Héros entre deux mondes

 

Mowgli est le petit héros humain du Livre de la Jungle de Rudyard Kipling paru en 1894, ou plus exactement il est le personnage principal de trois des sept nouvelles que compte le livre qui n'est pas un roman mais un recueil de récits. On le retrouve aussi dans le Second livre de la Jungle (1895).

Le Livre de la Jungle a été un tel filon pour le cinéma, la télévision, le jeu vidéo, etc. qu’on ne va pas citer toute la liste des adaptations plus ou moins fidèles au texte original indémodable et pourtant un peu oublié de Kipling.