Le malheur des héros romanesques n'est pas bon à la santé mentale...

Publié le par Le point de suspension

 

fillette pleurant

" A force de nous apitoyer sur les malheurs des héros de romans, nous finissons par nous apitoyer trop sur les nôtres. "

 

Jorge Luis Borges, L'Auteur et autres textes, Gallimard

Publié dans En parlant des héros

Commenter cet article