Le personnage est collant

Publié le par Le point de suspension

 

« Les personnages imaginaires m’affolent, me poursuivent; - ou plutôt c’est moi qui suis dans leur peau. »

 

Gustave Flaubert, Correspondances

 

 

Publié dans En parlant des héros

Commenter cet article